Le français a besoin d’un redressement radical

Dans un texte paru dans Le Devoir du 26 novembre, Gérard Bouchard constate : « Il y a plus d’indices qu’il n’en faut pour confirmer l’état de crise dans lequel notre langue se trouve présentement. » Le français a besoin d’un redressement radical Comme bien d’autres...