Bernard Andrès

Crédit photo : Alexis K. Laflamme

PIERRE OUELLET

Pierre Ouellet est né à Québec en 1950. Romancier, poète et essayiste, on lui doit une cinquantaine de livres, dont quatorze romans, parmi lesquels Légende dorée (L’instant même, prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec, 1997), Portrait de dos (l’Hexagone, 2013), Dans le temps (Druide, 2016), À vie (Druide, 2018), Freux (L’instant même, 2019) et L’état sauvage (Druide, 2020), une vingtaines de livres de poésie, dont Dépositions (Le Noroît, 2007, Prix du Festival international de poésie de Trois-Rivières), Buées (l’Hexagone, 2012), Huées (Le Noroît, 2013), Ruées (Le Noroît, 2014), Talisman (Le Noroît, 2016) et Hères. migrant (Le Noroît, 2018), de même que dix-huit essais, dont À force de voir. Histoire de regards (Le Noroît, 2005, Prix du Gouverneur général) Hors-temps (VLB éditeur, 2008, Prix du Gouverneur général), Où suis-je ? (VLB éditeur, 2010, prix Spirale), De l’air (Le Noroît. 2014) et La pensée hèle. Autopsie de l’esprit (Nota bene, 2018).

BIOGRAPHIE COMPLÈTE

Membre de la Société Royale du Canada depuis 2004, il a été professeur titulaire à la Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique de l’UQAM, où il est toujours professeur associé. Il a dirigé plusieurs revues, comme Protée, RS/SI, Spirale et Les écrits (de 2009 à 2017) de même que les collections « Spirale » chez Trait d’union et « Le soi et l’autre » chez VLB Éditeur.

Il a reçu en 2015 le prix Athanase-David pour l’ensemble de son œuvre.

Pierre Ouellet est membre de l’Académie des lettres depuis 2009

BIBLIOGRAPHIE

» Romans et récits

  • Port de tête, photos de Christine Palmiéri, Montréal, Éditions du Noroît, coll. « Lieu-dit », 2021.
  • L’état sauvage, Montréal, Éditions Druide, coll. « Écarts », 2021.
  • Une ombre entre les ombres, Montréal, l’Hexagone, 2005.
  • Still. Tors groupés, oeuvres de Michel Bricault, Québec, L’instant même, 2000.
  • L’attachement (roman), Québec, L’instant même, 1995.
  • L’attrait (récits),  Québec, L’instant même, 1994.

Traité de la Grande Enfance :

    • I. Portrait de dos, Montréal, l’Hexagone, 2003.
    • II. Dans le temps, Montréal, Éditions Druide, coll. « Écarts », 2016.
    • III. À vie, Montréal, Éditions Druide, coll. « Écarts »,2018.

Cycle du Grand Corbeau :

    • I. Freux, Québec, L’instant même, 2019.
    • II. Survies, Québec, L’instant même, 2021.
    • III. Sans appel, Québec, L’instant même, 2022.

» Poésie

  • Hères. migrant, œuvres de David Moore, Montréal, Éditions du Noroît, 2019.
  • Talisman, œuvres de Carlos Rojas, Montréal, Éditions du Noroît, 2016.
  • Trombes, Montréal, Éditions du Noroît, 2009.
  • Une outre emplie d’éther qui se rétracte dans le froid, œuvres de Christine Palmiéri, Montréal, l’Hexagone, 2009.
  • Voire, œuvres de Peter Krausz, Montréal, l’Hexagone, 2007.
  • Dépositions, Montréal, Éditions du Noroît, 2007.
  • Zones franches. Liber asylum, œuvres de Christine Palmiéri, Montréal, Éditions du Noroît, 2004.
  • L’avancée seul dans l’insensé, œuvres de Marc Séguin, Montréal, Éditions du Noroît, 2001.
  • Portrait d’un regard. Devant la fin (avec Bernard Noël), Montréal, Éditions Trait d’union, coll. « Vis-à-vis », 2000.
  • L’un l’autre, dessins de Christine Palmiéri, Saint-Benoît-du-Sault (France), Éditions Tarabuste, 1999.
  • Dieu sait quoi, Montréal, Éditions du Noroît, 1998.
  • Consolations, Montréal, Éditions du Noroît, 1996.
  • Le corps pain, l’âme vin, dessins de Christine Palmiéri, Montréal, Éditions du Noroît, 1995.
  • Vita chiara, villa oscura, dessins de Robert Wolf, Montréal, Éditions du Noroît, 1994.
  • Fonds suivi de Faix, Montréal, l’Hexagone, coll. « Poésie », 1992.
  • Rehauts suivi de Voire, œuvres de Daniel Barichasse, Calaceite (Espagne), Noésis, coll. « Parvula », 1992.
  • Théâtre d’air suivi de L’avéré, Montréal, VLB éditeur, 1989.
  • L’Omis, Seyssel (France), Champ Vallon, coll. « Recueil », 1989.
  • Sommes, Montréal, l’Hexagone, coll. « Poésie », 1989.

Cycle de la Grande Suée :

    • I. Buées, Montréal, l’Hexagone, 2012.
    • II. Huées, Montréal, oeuvres de Marigold Santos, Éditions du Noroît, 2012
    • III. Ruées, Montréal, oeuvres d’Osvaldo Ramirez Castillo, Éditions du Noroît, 2014.

» Essais

  • La vie chorale. Voix intime, voix publique, Montréal, Éditions Nota bene, coll. « La ligne du risque », 2021.

  • La pensée hèle. Autopsie de l’esprit, Montréal, Éditions Nota bene, coll. « La ligne du risque », 2018.

  • De l’air, œuvres de David Moore, Montréal, Éditions du Noroît, coll. « Chemin de traverse », 2014.

  • Sacrifiction. Profanation et sacralisation dans l’art et la littérature, Montréal, VLB éditeur, coll. « Le soi et l’autre », 2012.

  • Testaments. Le témoignage et le sacré, Montréal, Liber, 2012.

  • Où suis-je ? Paroles des Égarés, Montréal, VLB éditeur, coll. « Le soi et l’autre », 2010.

  • Hors-temps. Poétique de la posthistoire, Montréal, VLB éditeur, coll. « Le soi et l’autre », 2008.

  • Outland. Poétique et politique de l’extériorité, Montréal, Liber, 2007.

  • À force de voir. Histoire de regards, Montréal, Éditions du Noroît, coll. « Chemin de traverse », 2005.

  • Le premier venu. Poétique du passant, Montréal, Le Noroît, coll. « Chemin de traverse », 2003.

  • Le sens de l’autre. Éthique et esthétique, Montréal, Liber, 2003.

  • L’esprit migrateur. Essai sur le non-sens commun, Montréal, Trait d’union, coll. « Le soi et l’autre », 2003, VLB éditeur, coll. « Le soi et l’autre », 2005.

  • Asiles. Langues d’accueil, Montréal, Fides, coll. « Métissage », 2002.

  • La vie de mémoire. Carnets, chutes, rappels, Montréal, Éditions du Noroît, coll. « chemins de traverse », 2002.

  • Poétique du regard. Littérature, perception, identité, Québec, Limoges, Le Septentrion, PULIM, 2000.

  • Ombres convives. L’art, la poésie, leur drame, leur comédie, Montréal, Éditions du Noroît, coll. « chemins de traverse », 1997.

  • Voir et savoir. La perception des univers du discours, Montréal, Balzac, coll. « L’univers des discours », 1992.

  • Chutes, la littérature et ses fins, Montréal, L’Hexagone, coll. « Essais littéraires », 1990.