Nouvelles

23 octobre 2020

Pour souligner la parution de l’ouvrage de Jacques Beauchemin, Une démission tranquille. La dépolitisation de l’identité québécoise (Boréal 2020), Robert Comeau s’entretient avec l’auteur sur les ondes de RVM.

L’entrevue peut-être écoutée à partir de ce lien :

https://www.societehistoriquedemontreal.org/nouveaux-regards-sur-notre-histoire/a2020/

17 octobre 2020

Le Devoir du 17-18 octobre consacre la une du cahier D au dernier livre de Rodney Saint-Éloi, « Quand il fait triste Berthe chante » (Québec Amérique)

https://www.ledevoir.com/lire/587883/recit-rodney-saint-eloi-aucun-peuple-n-est-plus-petit-que-son-poeme

On peut lire également dans la page Idées le texte de Gérard Bouchard : « La destruction du rêve américain et la ‘trumpisation’ des États-Unis ».

 

1 octobre 2020

Le Grand Prix du livre de Montréal fait connaître les livres sélectionnés par le jury pour 2020. On y retrouve La société des cendres, suivi de Des lames entières (Noroît) de Martine Audet ; Anne Hébert, vivre pour écrire (Boréal) de Marie-Andrée Lamontagne et L’espace caressé par ta voix (Noroît) de Pierre Nepveu. Les finalistes seront connus le 19 octobre.

3 octobre 2020

Le Grand prix Québecor du Festival international de la poésie 2020 a été remis conjointement à Martine Audet et à Jean-Philiippe Bergeron. C’est le recueil très remarqué La société des cendres suivi de Des lames entières (Noroît) qui a valu ce prix à Martine Audet. Le jury présidé par Louise Dupré (lauréate 2011) était également composé de Monique Deland (lauréate 2019) et de Jean-Marc Desgent (lauréat 2005). Le jury souligne également la qualité des recueils de Paul Bélanger, Déblais (Noroît) et de Pierre Nepveu, L’espace caressé par ta voix (Noroît).

Le Festival annonce également que le Prix de poésie Gatien-Laponte/Jaime-Sabines 2020 est remis à Paul Chamberland pour Fénix Integral (Poemas 1975-1987) (UNAM/Les Écrits des forges). Il s’agit de la traduction en espagnol par Adrien Pellaumail de Phoenix intégral. Poèmes, 1975-1987 (Les Écrits des Forges, 1988). Le jury était composé de Mari Baranda, Coral Bracho et Laura González Durán.

23 septembre 2020

Marie-Andrée Lamontagne se voit décerner le Prix Gabrielle-Roy 2019 (section francophone) de  l’Association des littératures canadienne et québécoise (ALCQ). L’ouvrage intitulé Anne Hébert vivre pour écrire (Boréal) lui mérite cet honneur. Lors de sa sortie, Chantal Guy écrivait à son sujet : «  Mais on constate, sans trop de surprise, une vie complètement consacrée à l’écriture, suivant la plus haute exigence. Et c’est à cette exigence que répond Marie-Andrée Lamontagne avec une biographie qui non seulement fera date, mais sera la référence pour très longtemps. » (La Presse, 27 octobre 2019).