Nicole Brossard

NICOLE BROSSARD

Poète, romancière, essayiste, Nicole Brossard est née à Montréal en 1943. Depuis 1965, elle a publié plus de quarante livres et la plupart d’entre eux sont traduits en plusieurs langues. Ses écrits ont influencé toute une génération. Elle est aussi cofondatrice de la revue littéraire La Barre du Jour, du journal féministe Les Têtes de Pioche, co-auteure de l’Anthologie de la poésie des femmes au Québec et du film Some American Feminists. Elle a fait partie du collectif de la pièce La nef des sorcières. Nicole Brossard est lauréate de plusieurs prix littéraires dont le prix du Gouverneur général (1974,1984), les prix Athanase-David, Prix Molson du Conseil des Arts du Canada et Prix international de littérature française Benjamin Fondane, Prix Griffin 2019 pour l’ensemble de son œuvre.

Elle est membre de l’Académie des Lettres du Québec depuis 1991, officière de l’Ordre du Canada, chevalière de l’Ordre national du Québec et compagne de l’Ordre des arts et des lettres du Québec. Le 30 mai 2022, Nicole Brossard recevait un Doctorat honoris causa es Lettres de l’Université McGill.

BIBLIOGRAPHIE

» Poésie

  • L’ongle et le vernis, avec des tableaux sonores de Symon Henry, Éd. du Noroît, Montréal, 2022.
  • Ne touchez pas au crépuscule, avec des gravures de Stéphane Mroczkowski, coll. 2Rives, Éd. Les lieux-dits, Strasbourg, 2020. Amérique, 2000.
  • Ardeur (2e édition), Éd. Mazette, Plaisir, France, 2018.
  • Temps qui installe les miroirs, Éd. du Noroît, Montréal, 2015.
  • Lumière, Fragment d’envers, Éd. de la Grenouillère, coll. Les Classiques, Saint-Sauveur-des-Monts, 2015.
  • A Tilt in The Wondering, écrit en anglais, Vallum chapbook, 2013.
  • Piano blanc, Hexagone, coll. L’appel des mots, Montréal, 2011.
  • Lointaines, avec une gravure de Najia Mehadij, Éd. Caractères, Paris, 2010.
  • Ardeur, avec des gravures de René Derouin, Éd. Phi, Luxembourg, Luxembourg, 2008.
  • Après les mots, Écrits des forges, Trois-Rivières, 2007.
  • D’aube et de civilisation (Anthologie : poèmes 1965-2005), Préparée et préfacée par Louise Dupré, Hexagone, Coll. Typo, 2007.
  • Cahier de roses et de civilisation, Gravures de Francine Simonin, Trois-Rivières, Éd. Art le Sabord, 2003.
  • Je m’en vais à Trieste, Trois-Rivières, Écrits des Forges/ Luxembourg, Phi/ France, Le bruit des autres, 2003.
  • Musée de l’os et de l’eau, Saint-Hippolyte, Éd. Du Noroît/Saussines, France Cadex Editions, 1999 Montréal, 2008.
  • Au présent des veines, Trois-Rivières, Écrits des Forges/Echternach, Luxembourg, Éditions Phi, 1999.
  • Amantes suivi de Le Sens Apparent et du Sous la langue (réédition), Montréal, Éd. de l’Hexagone, 1998.
  • Vertige de l’avant-scène,Trois-Rivières, Ecrits des Forges, /Orange bleue 1997.
  • Typhon dru (et La matière harmonieuse manoeuvre encore) éd. bilingue, traduction Carolyn Bergvall, Londres, Reality Press, 1997.
  • Flesh, song(e) et promedade, Lèvres urbaines, no 23, 1993 avec poèmes de Sor Joana Ines de la Cruz traduits par Emile Martel.
  • Langues obscures, Montréal, Hexagone, 1992.
  • La nuit verte du parc Labyrinthe, Montréal, Trois, 1992.
  • La nuit verte du parc Labyrinthe, (édition trilingue: français, anglais, espagnol), Montréal, Trois, 1992.
  • Typhon dru, Paris, Collectif Génération, (en collaboration avec l’artiste Christine Davies), 1990.
  • La subjectivité des lionnes, Bruxelles, L’arbre à paroles, asbl identités, 1990.
  • Installations, Trois-Rivières/Paris, Les Ecrits des Forges/Le Castor Astral, 1989.
  • À tout regard, Montréal, NBJ/Bibliothèque Québécoise, 1989.
  • Sous la langue/ Under de tongue, édition bilingue, traduction Susanne de Lotbinière-Harwood, Montréal, L’Essentielle, éditrices/Charlottetown, Gynergy Books, 1987.
  • Mauve avec Daphne Marlatt, Montréal, NBJ, coll. Transformace, 1986.
  • Character/Jeu de lettres avec Daphne Marlatt, Montréal, NBJ, coll. Transformance, 1986.
  • L’Aviva, Montréal, Nouvelle Barre du Jour, 1985.
  • Domaine d’écriture, Montréal, Nouvelle Barre du Jour, no 154, 1985.
  • Double impression, Montréal, Hexagone, coll. Rétrospectives, 1984.
  • Amantes, Montréal, Les Quinze, éditeur, coll. Réelles, 1980.
  • D’Arc de cycle la dérive, Gravure de Francine Simonin, Saint-Jacques-le-Mineur, Éd. de la Maison, 1979.
  • Le centre blanc, Montréal, Hexagone, coll. Rétrospective, 1978.
  • La partie pour le tout, Montréal, L’aurore, 1975.
  • Mécanique jongleuse suivi de Masculin grammaticale, Montréal, Hexagone, 1974.
  • Mécanique jongleuse, Paris, Génération, 1973.
  • Suite logique, Montréal, Hexagone, 1970.
  • Le centre blanc, Montréal, Orphée, 1970.
  • L’Écho bouge beau, Montréal, Esterel, 1968.
  • Mordre en sa chair, Montréal, Esterel, 1966.
  • Aube à la saison, in Trois, Montréal, A.G.E.U.M., 1965.

» Romans

  • La capture du sombre, Leméac, Montréal, 2007.
  • Hier, Montréal, Québec Amérique, 2001.
  • Baroque d’aube, Montréal, Hexagone, 1995.
  • Le désert mauve, Montréal, Hexagone, l987, Typo 2010.
  • Picture Theory, Montréal, 1982/ Éditions de l’Hexagone, Coll. Typo, 1990.
  • Le sens apparent, Paris, Flammarion, Collection Textes, 1980.
  • L’amèr ou le chapitre effrité (fiction théorique), Montréal, Quinze, 1977/Éd. de l’Hexagone, Typo, 1988.
  • French kiss (étreinte-exploration), Montréal, Éd. du Jour, 1974/ Les Quinze, éditeur 1980.
  • Sold-out, (étreinte-illustration), Montréal, Éd. du Jour, 1973/Les Quinze, éditeur 1980.
  • Un livre, Montréal, Éd. du Jour, 1970/Les Quinze, éditeur 1980.

» Prose

  • Et me voici soudain en train de refaire le monde, Montréal, Mémoire d’encrier, 2015.
  • L’horizon du fragment, Collection Écrire, Éd. Trois Pistoles, 2004
  • Elle serait la première phrase de mon prochain roman, / She Would Be the First Sentence in my Next Novel, (édition bilingue, traduction de Susanne de Lotbinière-Harwood), Toronto, Mercury Press, 1998.
  • Journal intime, Montréal, Les Herbes rouges, 1984, réédition 1998 et 2008.

» Essais

  • Et me voici soudain en train de refaire le monde (essai sur la traduction), Montréal, Mémoire d’encrier, 2015.
  • Le long poème, collectif sous la direction de Nicole Brossard , Éd. Nota Bene, Québec, 2011.
  • La lettre aérienne, Éd. Remue ménage, 1988, 2009.

» Théâtre

  • L’écrivain in La nef des sorcières, Montréal, Quinze, 1976, / Collection Typo, 1999.

» Anthologies préparées par N. Brossard

  • Baiser vertige, anthologie de prose et de poésie gaies et lesbiennes, Typo, Éd. Ville-Marie, Montréal, 2006.
  • Poèmes à dire la francophonie, 38 poètes contemporains, Castor Astral /CNDP, Paris, 2002.
  • Anthologie de la poésie des femmes au Québec (1677-1988), en collaboration avec Lisette Girouard, Éd. du Remue Ménage, Montréal, 1991, Nouvelle édition 2003.
  • The Story so Far 6/Les stratégies du réel, Coach House Press, Toronto, 1978.

» Livres en traduction

  • DISTANTLY (Lointaines), Omnidawn, USA / Trad. Sylvain Gallais et Cynthia Hogue, 2022
  • El desert Malva (Le désert mauve), Lleonard Muntaner Editor, Palma de Majorque, Espagne / Trad. Antoni Clapès, 2020.
  • Avant Desire : A Nicole Brossard Reader, Edited by Sina Queyras, Erin Wunker, Geneviève Robichaud, Coach House Book, Toronto, 2020 / Trad. many translators.
  • Vasta complicacao da beleza, Editions Parlimage, Coimbra, Portugal / Trad. Hugo Amaral, 2020.
  • El piano blanco, (Piano blanc), Tigre de Papel, coll. Babel, Madrid, Espagne / Trad. José Luis Reina Palazon, 2017.
  • Luz fragmentos de lo oculto (Lumière fragment d’envers), Éd. Leviatan, Buenos Aires, Argentine / Trad. Sara Cohen, 2017.
  • Lenguas oscuras (Langues obscures), Editorial Espejo de viento, Taller Ditoria, Mexico, Mexique / Trad. Veronica Martinez-Lira, Joelle Guatelli-Tedeschi, 2017.
  • I de Sobte soc aqui a punt de refer el mon (Et me voici en train de refaire le monde), Éd. Cafè Central/adis Edicions, Coll. Ferida oberta.1, Barcelone, Espagne / Trad. Antoni Clapes, 2017.
  • Despues de las palabras/Après les mots, Mantis editor /Les Écrits des Forges, Guadalajara, Mexique, Trois-Rivières / Trad. Gabriel Martin, 2015.
  • Ardour (Ardeur), Coach House Books, Toronto / Trad. Angela Carr, 2015.
  • White Piano (Piano blanc), Coach House Books, Toronto / Trad. Erin Moure, Robert Majzels, 2013.
  • Museu de l’os i de l’aigua (Musée de l’os et de l’eau), El Gall Editor, Mallorca / Trad. Antoni Clapes, 2013.
  • Ardor (Ardeur), Editorial Aqui, Collection Norte y Sur, Malaga / Trad. José Luis Reina Palazon, 2013.
  • Desierto malva (Le désert mauve), Palimage, Coimbra, Portugal / Trad. Hugo Amaral, 2013.
  • Il deserto malva (Le désert mauve), WIP, Bari / Trad. Elena Basile, 2011.
  • Mobility of Light, Anthology (édition bilingue, edited by Louise Forsyth), Laurier Press, Waterloo, 2009.
  • Fences in Breathing (La capture du sombre), Coach House Books, Toronto / Trad. Susanne de Lotbinière-Harwood, 2009.
  • Selections : The Poetry of Nicole Brossard, Collection: Poets for The Millennium, University of California Press, Los Angeles / Trad. Monica Mansour,  2009.
  • Cuaderno de rosas y de civilización (Cahier de roses et de civilisation), UNAM, México / Trad. Monica Mansour, 2009
  • Notebook of Roses and Civilization, Toronto, Coach House Books / Trad. Robert Majzels, Erin Mouré, 2007.
  • Instal-lacions (Installations), Eumo editorial, coll. Jardins de Samarcanda, Barcelone / Trad. Antoni Clapès, 2005.
  • Fluid Arguments (essais inédits en français), Edited by Susan Rudy, Toronto, Mercury Press / Trad. Anne-Marie Wheeler, 2005.
  • Camino a Trieste (Je m’en vais à Trieste), Mantis Editorial, Guadalajara / Trad. Silvia Pratt, 2005.
  • Yesterday at the Hotel Clarendon (Hier), Coach House Books, Toronto / Trad. Susanne de Lotbinière-Harwood, 2005, 2006.
  • Instalu (Installations), Paralela 45 Editura, coll. Germini,  Pitesti (Roumanie) / Trad. Magda Carneci, 2004.
  • An Intimate Journal (Journal intime), Toronto, Mercury Press / Trad. Barbara Godard, 2004.

[…]